Dans quels cas la cigarette électronique fait elle tousser ?

Publié le : 12 octobre 20214 mins de lecture

La cigarette électronique est une technologie répandue presque dans tous les coins du globe. Chaque fumeur a sa propre raison d’opter pour un vaporisateur personnel. Certains l’utilisent pour essayer d’arrêter de fumer, d’autres pour découvrir de nouvelles sensations.

La cigarette électronique, qu’est-ce que c’est ?

Appelée aussi vaporisateur personnel ou vapoteuse ou encore e-cigarette, c’est un appareil électronique qui émet un aérosol. Ce dernier est fait pour être inhalé. La plupart des fumeurs de ce type de cigarette préfèrent aromatiser la vapeur. On peut aussi trouver ou non de la nicotine dans cette substance, cela dépend de votre choix. Ce qui différencie la fumée dégagée par la cigarette électronique et la cigarette traditionnelle c’est que celle dégagée par la cigarette électronique n’est pas du tabac brûlé. On ne trouve pas non plus de goudrons et de monoxyde de carbone dans la vapeur de la cigarette électronique. Par contre, détrompez-vous, la fumée de la cigarette électronique possède des substances et des particules qui provoquent le cancer, mais leurs quantités sont plus faibles que celles des cigarettes traditionnelles.

La toux et la cigarette électronique, quel est le lien ?

Le vaporisateur personnel peut provoquer des toux. La raison est que la dose de la nicotine injectée dans la substance est forte. Il faut toujours se baser à la dose de la nicotine habituelle à votre consommation journalière de cigarette. Donc le risque d’avoir une toux repose sur votre dépendance en nicotine.

Pour que vous puissiez bien doser le taux de cette substance dans le flacon de liquide de l’e-cigarette, il faut trouver le bon dosage proportionnel à votre nombre moyen de clopes journalier. Si vous consommez plus de 30 cigarettes par jour, vous allez mettre 18 mg/ml de nicotine, cette quantité est entre 20 et 30 cigarettes par jour, 11 mg/ml. Si vous prenez entre 15 et 20 clopes par jour, il faut 8 mg/ml ; entre 10 et 15 cigarettes, 4 mg/ml. Enfin, si vous fumez moins de 10 cigarettes par jour, vous allez mettre 2 mg/ml de nicotine dans le liquide.

La cigarette électronique aide-t-elle réellement à l’arrêt du tabac ?

De nombreuses études scientifiques prouvent qu’il n’y a pas de différence entre l’arrêt de tabac à six mois de la cigarette électronique avec nicotine ou les patchs. Des études ont aussi précisé que le vaporisateur personnel est une assistance au sevrage tabagique et peut aider les fumeurs à arrêter ou à réduire la consommation de tabac. D’autant plus, pour cesser de fumer, des essais cliniques démontrent qu’opter pour des cigarettes électroniques avec nicotine est plus efficace par rapport aux e-liquides sans nicotine.

Donc c’est à vous de choisir ce qui vous convient en fonction de votre besoin et votre but. Tout de même, fumer est nocif pour la santé.

Quand faut-il changer la résistance de sa cigarette électronique ?
Quelles sont les nouvelles cigarettes électroniques cette année ?

Plan du site