Quand faut-il changer la résistance de sa cigarette électronique ?

Publié le : 12 octobre 20214 mins de lecture

La cigarette électronique a aujourd’hui le vent en poupe ! Voilà pourquoi le nombre de vapoteurs ne cesse d’augmenter. Pourtant, bien que consommateurs, la majorité d’entre eux ne connaissent pas grand-chose sur le fonctionnement du matériel, à savoir l’entretien et l’utilité de la résistance d’une e-cigarette.

Qu’entend-on par résistance d’une cigarette électronique ?

En Physique, la résistance se traduit par un composant électrique, prenant généralement la forme d’un cylindre, qui permet d’atténuer l’intensité du courant électrique. À cet effet, plus sa valeur est importante, plus l’intensité du courant se trouve réduite. L’effet joule permet à ce composant de créer la chaleur. Ce mécanisme assure le fonctionnement des appareils chauffants tels que la plaque électrique, le four, le sèche-cheveux, etc.

Concernant la résistance d’une vapote, elle joue le même rôle, c’est-à-dire produire de la chaleur. En effet, ce composant transforme l’e-liquide en vapeur en chauffant. Il comporte un fil résistif en métal ainsi qu’une matière absorbante (du coton en principe) qui permet d’aspirer ledit liquide. À noter que la résistance d’une e-cig détermine l’intensité de vape à chercher pour créer la chaleur nécessaire à la vaporisation de ce dernier. Si la puissance est insuffisante, ce composant ne chauffe point. La vape s’amollit alors, voire s’absente. À l’opposé, une puissance trop élevée engendre une surchauffe, ce qui occasionne une sensation en bouche désagréable nommée dry hit. D’autant plus, votre résistance peut finir par brûler.

Quand changer sa résistance ?

Le meilleur moyen de déterminer le bon moment, c’est de rester attentif à ce que vous ressentez en vapotant. Si un goût de brûlé se fait sentir, ou si la vapeur paraît plus sèche que d’habitude, procédez au changement de la résistance. Si vous souhaitez avoir une idée sur les meilleurs modèles sur le marché actuellement, n’hésitez pas à parcourir en ligne la gamme de résistances Taklope.

Aussi, l’inspection visuelle peut vous aider à prendre cette décision. De par un phénomène baptisé effet Maillard, le fameux liquide qui chauffe se dégrade et génère des résidus à la surface. Il vous appartient alors de déduire si votre résistance devient trop encrassée ou non. Si ces méthodes vous paraissent compliquées, vous pouvez la changer une fois toutes les deux semaines, pour garder votre kit en bon état.

Quel e-liquide choisir ?

Premièrement, pour que votre résistance fonctionne bien, associez-la à un e-liquide affichant un taux PG/VG approprié. Le propylène glycol assure la fluidité des e-liquides alors que la glycérine végétale les épaissit. Plus la résistance est faible, plus celle-ci se mettra à chauffer. Par conséquent, les arrivées d’e-liquide s’élargiront. Pour éviter toute fuite, jetez votre dévolu sur un e-liquide avec un taux de VG élevé. En revanche, pour une résistance élevée, préférez un e-liquide renfermant un taux de PG élevé.

Quelles sont les nouvelles cigarettes électroniques cette année ?
Comment doit-on remplir une cigarette électronique ?

Plan du site